Affichage : 1 - 5 sur 5 RÉSULTATS

Choisir un lait infantile sans aluminium !

CHOISIR UN LAIT INFANTILE SANS ALUMINIUM … et dé-cul-pa-bi-li-ser !!!

Depuis quelques mois, je voie beaucoup de mamans pro-allaitement se déchaîner sur Facebook sous la vidéo d’un reportage concernant l’aluminium dans le lait infantile.
Il est bien d’avoir des mamans qui ce battent pour l’allaitement, qui donnent des conseils, qui orientent vers la Leche League, vers des bouquins… car l’allaitement maternelle est bien évidemment le meilleur qui soit!
Ce qui me rend furieuse au plus haut point ce sont ces femmes qui culpabilisent les mamans qui n’allaitent pas.
 
J’ai essayé d’allaiter mon premier enfant pendant 10 jours… 10 jours à le voir crever de faim, 10 jours à le voir ce débattre lorsqu’il fallait le nourrir, 10 jours à le voir perdre du poids.
Bilan de ses 10 jours ? Un bébé qui dormait pratiquement 24h/24h ! Pourquoi ? il était affaibli car mis à part le colostrum (le premier lait), et quelques compléments de lait infantile (donner au pif à la clinique…) il n’a rien eu du tout !
 
Mon bilan personnel … je vous l’épargne ! J’étais tellement mal que c’est toujours difficile d’en parler 19 mois plus tard et qu’étant enceinte de mon deuxième enfant il est hors de question pour moi de l’allaiter !
A mi-parcours, bien entendu il avait des compléments de lait infantile (je n’aime pas le terme lait maternisé) en plus mais cela n’était pas suffisant, il était déjà affaibli !
 
Quand on lit sur Facebook ce genre de commentaires culpabilisants / hypocrites / méchants / humiliants / complètement débiles cela fait franchement mal !
 
  • « En Afrique les femmes allaitent toutes, c’est typiquement occidental d’inventer des excuses à deux balles du genre j’ai pas de lait ! « 
  • « Quand on à pas le temps d’allaiter et bien on tire son lait !
  • « Il faut vraiment ne pas aimer son enfant pour lui donner du lait en poudre, c’est immonde de leur donner cette merde »
Bref… je vous donne 3 exemples qui reviennent souvent mais il y’en à des bien pires!
 
Sous cette fameuse vidéo du reportage il y avait aussi des commentaires de mamans tentant de ce justifier, de s’expliquer, de faire comprendre au pro allaitement que parfois on ne choisit pas !
 
Nous n’avons pas besoin de nous justifier ! L’allaitement est facile pour certaines, très compliquée pour d’autres ! 
Une femme qui travaille à temps plein, qui est son propre patron, qui ne prends pas de congé maternité n’est pas non plus dans la même situation qu’une maman qui est tranquillement à la maison pendant que le mari travaille … c’est le cas de beaucoup de pro-allaitement qui ne comprennent pas que le stress d’une maman qui travaille comme une dingue fait un blocage sur les montée de lait !
Pour allaiter il faut déjà avoir du temps, l’envie de le faire et surtout avoir un jour une montée de lait… si le bébé ne réussit pas à téter sa maman, le sein n’a donc pas de stimulation et la maman n’aura donc pas de montée de lait (et non le tire lait n’aide pas toujours). 
 
 C’est pour toutes les futures mamans qui n’ont pas envie / pas la possibilité d’allaiter que j’ai envie de m’exprimer à ce sujet…
Arrêtons ce culpabiliser et choisissons le meilleur lait plutôt que de perdre notre temps et notre estime à regretter notre allaitement (que ce soit voulu ou non !!!)
 
 
D’après le magazine 60 million de consommateurs, que j’adore, que je dévore à chaque numéro et surtout en qui j’ai une pleine confiance, voici la liste des laits infantiles ne contenant pas d’aluminium !
 

-Les laits infantile sans aluminium d’après 60 millions de consommateurs- 

 

Laits 1er âge :

– Blédilait ( Bledilait 1, Bledilait 1 relais, Bledilait premium A)

– Gallia (Gallia Calisma 1, Gallia Gest Premium 1)

– Hipp Bio 1

– Nestlé Nidal (Nidal Normal, Nidal Excel HA 1)

 

Laits 2ème âge :

– Milumel 2

– Bledilait 2

– Gallia 2

– Hipp Bio 2

– Nestlé Nidal 2

 

Vous constaterez dans la liste qu’il n’y à qu’un seul lait bio. En effet bio ne veut pas dire sans aluminium malheureusement !
 
Pour ma part mon fils boit du Nidal (de Nestlé), je pense que pour ma fille qui va naître dans moins de 2 mois, ce sera également Nestlé Nidal ou Hipp BIO. J’ai totalement confiance en Nidal, mon fils l’a toujours bien toléré (alors qui ne tolérait pas celui prescrit par la sage femme quand il avait besoin d’un complément de lait lors de ma tentative d’allaitement).
 
Nidal est également bien placé en teneur en protéine, en acides gras essentiels … je ne vous refais pas le topo, je vous renvoie directement vers ma source 🙂
 
Je n’invente rien bien sur mais je relaye les informations que j’ai collecté pour mes recherches personnelles afin d’apporter à mon enfant une alimentation de qualité à défaut de ne pas pouvoir lui donner mon lait maternel.
Je reviendrai surement sur les petits pots un de ses jours, histoire de soulever un autre débat qui encore une fois me fait rager 🙂
 

 
Mes sources :

Bain mousse éveil Mustela… Pour la douceur on préfère le chaton.

Je me suis laissée tenter il y a quelques semaines, par ce bain mousse éveil de chez Mustela.

Je ne lave pas bébé au savon tous les jours, même les produits les plus doux ne sont pas adaptés et je préfère laver bébé à l’eau claire avec un peu d’huile d’amande douce dans le bain.

Vous allez me dire que je dois me ruiner en huile d’amande douce mais les tarifs pratiqués chez Azoma-zone en grand flacon ne sont pas les mêmes que ces micros flacons de 50ml que l’on retrouve facilement en pharmacie et grande surface. Chez Aroma-zone, les huiles sont de bonnes qualités et les prix sont plus que raisonnables en grands formats.

Je réserve le gel douche aux mains, pieds, fesses, aisselles, cou, et cheveux  et ce un jour sur deux. De plus habituellement je prends plutôt du bio alors pourquoi j’ai eu envie de tester ce produit ?

Simplement pour amuser bébé lors du bain et visiblement la composition n’avait pas l’air trop cracra (avant de mettre mes lunettes et d’éplucher la composition).

  • Sans paraben, phtalate, phénoxyétanol et la priorité est aux ingrédients d’origine naturelle
  • La formule est biodégradable

 

Le test :

Bébé n’a vu aucune différence avec la couleur du bain, aucune réaction non plus pour jouer avec le produit dans ses mains mais il a beaucoup apprécié la mousse… et moi j’ai apprécié l’odeur.

J’avoue en avoir mis aussi dans mon bain et j’ai dormi comme un bébé avec l’odeur Mustela.

 

La composition en détail:

aqua, sodium myreth sulfate, glycerin, cocamidopropyl betaine, PEG-7 glyceryl cocoate, cocoglucoside, PEG-150 distearate, parfum, propylene glycol, glyceryl caprylate, maris sal, citric acid, centaurea cyanus flower extract, potassium sorbate, persea gratissima fruit extract, CI 42090.

 

Mon avis:

Le tensioactif « cocamidopropyl betaine«  ne fait pas parti des plus doux et il est additionné au tensioactif « Sodium Myreth Sulfate«  qui est très irritant. Le parfum est en haut de la liste… méfiance encore une fois. 

Que font des « PEG » irritants et allergisants dans un produit pour bébé ? Allez savoir ! Surtout avec toutes les mentions « rassurantes » indiquées sur le devant de la bouteille c’est franchement décevant. Dommage !

Vous l’avez compris, le produit est très plaisant quand on ce fiche de la composition… Pour ma part je ne rachèterai pas.

Si vous avez une alternative en bio ou en cosmeto-clean, je suis preneuse!

Composition du liniment

 

Sur le net, je voie beaucoup de remarques sur le liniment, des phrases du type « c’est que de l’huile d’olive donc bio ou pas c’est pareil » ou « c’est que de l’huile d’olive et de l’eau de chaux, rien de nocif »… la pédiatre de la clinique oû mon fils est né m’a même dit que mon fils n’était pas un rôti et que si on le tartinait d’huile d’olive il allait devenir allergique (l’allergie à l’huile d’olive est extrêmement rare).
 
Je peux vous dire que cette pédiatre n’a pas suivis mon fils à la sortie de la clinique.
 
Pour savoir ce que vaux le liniment que vous utilisez, il suffit de regarder la composition pour le savoir… sauf que certaines marques ce jouent de nous malheureusement.
J’utilise le bio-liniment de ALPHANOVA BEBE, acheté en maxi stock avant la naissance de Logan.

Il est parfait niveau texture et niveau composition aussi. En 9 mois d’utilisation, bébé n’a jamais eu aucune rougeurs sur les fesses grâce à ce super produit.

 
Composition du liniment Alphanova bébé.
Olea europaea fruit oil*, aqua, cera alba, calcium hydroxide, capryloyl glycine, tocopherol, potassium sorbate, sodium benzoate, sodium hydroxide.
 
En gros on y trouve la fameuse huile d’olive et l’eaux de chaux mais également de la cire d’abeille, de la vitamine E, des agents de soin, quelques conservateurs pas nocifs. Bref je vous la recommande à 100%.
 
Je me suis retrouvée en rupture le mois dernier, j’ai donc été à la pharmacie pour m’en procurer mais ma pharmacienne ne m’a proposé qu’une marque malheureusement.
Le liniment oléo calcaire de GIFRER.
 
Déjà mauvaise surprise ce flacon n’a pas de pompe et il est super dur… Je déteste, ce n’est pas pratique !
Sur la peau de bébé tout ce passe bien, quoi qu’il pénètre moins vite que l’alphanova mais ce n’est pas un soucis.
 
Quelques jours plus tard en observant le flacon, je me rends compte que je me suis faite arnaquée totalement.
Il est indiqué en gros sur le flacon que c’est de l’eau de chaud et de l’huile 100% olive (attention ça ne veux pas dire que ce n’est que de l’huile d’olive mais qu’il n’y a que cette huile la dans le flacon, ce n’est pas un mélange de plusieurs huile).
 
Mais sous le code barre en minuscule vous retrouvez la composition réelle du produit… celle qui fait que je n’achèterai plus ce produit.
 
Composition du liniment Gifrer: 
Olea Europaea Fruit Oil, Aqua, Stearalkonium Hectorite, Caprylyl Glycol, Propylene Carbonate, Ethylhexylglycerin, Calcium Hydroxyde, Peg-8, Tocopherol, Ascorbyl Palmitate, Ascorbic Acid, Citric Acid.
 
Entre divers produits chimiques on y trouve également des quats. Pour un produit à 99% naturel c’est quand même abusé !
Je mets un zéro pointé pour la publicité mensongères !

Détacher les vêtements de bébé n’est plus une galère !

IMG_4097

Bonjour à toutes les mamans et futures mamans,

Je passe vous raconter mes misères avec les tâches sur les vêtements de bébé… entre la tomate, la carotte et le lait parfois j’ai du mal à détacher tout les vêtements de mon bébé de 6 mois.

6 mois c’est l’age ou bébé tape sa main dans la mienne lorsque j’amène la cuillère prêt de sa bouche, c’est aussi l’age ou il s’amuse à faire des bulles avec sa purée et sa compote, c’est l’âge ou les taches commence à dépasser le col, il arrive aussi à s’en mettre sur les jambes et les pieds… et dire que bientôt il voudra manger tout seul, ça va être beau !

J’ai testé des dizaines de produits, spécial bébé ou non, bio ou pas, et j’en ai retenu deux qui sont quand même pas mal et qui m’ont détachés quelques vêtements plein de carotte enfouit dans le panier à linge par papa. Je vais vous parler d’un seul détachant puisque c’est mon chouchou et il sera aussi le votre j’en suis certaine !

« ha bon chérie ? Faut le détacher tout de suite son linge ?  » … BAH OUI SINON CA NE PART PLUS répond maman grincheuse 🙂

Pour remédier à mon problème de tache j’ai enfin trouvé le meilleur produit.

Le détachant Rainett Baby, non seulement il est efficace mais en plus :

  • Il est pas cher (moins de 4 euros chez greenweez.com).
  • C’est un spray, c’est bien plus pratique.
  • Contenance plus importante que dans d’autres marques que j’ai pu tester.
  • Pas besoin de frotter les taches si on pose le produit rapidement et qu’on le passe ensuite à la machine.
  • Il à détaché des vêtements oublié au fond du panier.
  • C’est un produit naturel ! Que peut on demandé de mieux ?

J’en profite aussi pour vous montrer le Sanytol désinfectant pour le linge de bébé, pratique pour son linge qui est délicat et qui ce lave à 30°, ça permet de le désinfecter, idem pour les bavoirs doublés avec du plastique ou ceux à motifs plastifiés qui ce lavent aussi à 30°, je l’achète depuis sa naissance et je ne m’en passe plus.

Sanytol commercialise aussi la même chose pour le linge délicat comme la lingerie, c’est un indispensable chez moi.

Sur ce, je vous laisse, j’ai des lessives qui m’attendent 🙂

 

 

Leonor Greyl : Le test !

leogreyl

Il y’a quelques semaines, je me suis enfin décidée à essayer les produits Leonor Greyl, depuis le temps que j’entends des éloges sur des blogs et des articles de presse. J’avais vraiment envie de tester tout ça. Le choix à été clairement difficile mais j’ai réussi à trancher !

Quels produits j’ai testé ?

– Le Bain vitalisant B (idéal pour cheveux fins et colorés).

– Le masque fleurs de jasmin (idéal pour ne pas alourdir les cheveux fins).

Concernant l’utilisation du shampoing, je l’ai trouvé très peu moussant mais plutôt efficace car mes cheveux crissaient sous mes doigts, comme si ils n’y avaient plus rien dessus, une vraie sensation de propreté. Il fait son boulot correctement.

Après le shampoing, j’ai appliqué le masque dont la douce odeur est très appréciable, normalement le temps de pause est de 10 minutes mais j’applique toujours mes masques une heure sous une serviette chaude car mes cheveux sont bouclés et assez secs. Ensuite je suis passée au rinçage et à ce moment, je retrouve la même sensation de cheveux qui crissent sous les doigts… étrange car après un masque, mes cheveux sont doux et un peu comme si il restait encore du produit sur mes cheveux!

Passons au démêlage. Une catastrophe ! Cheveux plein de nœuds, secs… une horreur. J’avais envie de jeter mes produits des la première utilisation!

J’ai persévéré car je n’aime pas jeter et encore moins ce genre de produits de luxe (que je croyais bio)

Je me suis fais une réflexion sur la composition des produits leonor greyl, il est indiqué pas de paraben, pas de silicone, pas de SLS et tout le tralala. La vendeuse m’a dit que la composition était bonne, presque totalement BIO… après vérification c’est totalement faux, il y’a un peu de bio, un peu de végétal, mais beaucoup de chimique dans cette grande marque de luxe, bref la question n’est pas la !

Je me suis même demandé si le problème ne venait pas plutôt de mes shampoings de grande surface, je décide d’acheter un shampoing bio (un vrai!), juste pour voir si ça me fait aussi cet effet de cheveux qui crissent après le lavage et si j’ai toujours du mal à les démêler.

Bingo j’avais raison ! Si mes cheveux ne ce démêlent pas aussi bien qu’avec des produits de grandes surface c’est parce ce que ces produits ont une composition plus « soft »… apparemment.

Avant ils n’étaient pas mieux, ils étaient juste « maquillés » par le shampoing et le masque (alors que j’utilise des produits sans silicone et sans paraben), mes cheveux étaient comme graissés / enduits de produits qui me faisaient croire que mes cheveux étaient doux, souples, nourrit, hydraté et démêlés.

Avec ses produits, j’ai retrouvé du volume aux racines, moi qui croyais que mon volume habituel s’était volatilisé à cause du poids de mes grosses boucles qui commence à avoir une certaine longueur. J’allais même prendre rendez-vous chez le coiffeur pour couper afin de retrouver du volume. En fait mes cheveux étaient juste graissés pas les produits que j’utilisais avant.

Je n’ai plus les cheveux qui ce salissent en 2 jours comme ci toutes les cochonneries dans l’air venaient s’y coller, 2-3 jours après le lavage, mes cheveux sont encore bien propre et gardent leur volume.

LES AVANTAGES :

– Cheveux propres plus longtemps.

– Pas d’effet gras en racine.

– Volume retrouvé sur mes racines.

– Le rinçage est facile et rapide.

LES INCONVÉNIENTS :

– Démêlage long et difficile sur mes cheveux bouclés et secs… avec un sérum sur les pointes et un spray démêlant (bio), ça ce passe bien mieux !

– Pas « d’effet » nourrissant – hydratant – gainant.

– Le prix ! (28,50€ le shampoing – 40,90€ le masque de 200ml)

– La composition loin d’être clean – bio – naturel, contrairement à ce que l’on veux nous faire croire.

– J’ai des plaques de pellicules, des démangeaisons (après 4-5 utilisation environs)

Grâce à cette gamme je sais maintenant à quoi ressemble mes cheveux sans être gainés par des produits capillaires et ça me donne envie de me tourner de plus en plus vers le bio mais je ne rachèterai plus de leonor greyl (ni de produits de grandes surfaces d’ailleurs), à cause de son prix, de sa composition qui aurait dû être très clean pour ce tarifs la et des démangeaisons insupportables qui m’ont conduite à la pharmacie tout de même.

Voila vous savez tout sur mon test, j’espère que ça vous aidera à ne pas faire la même erreur que moi, gardez vos sous pour les magasins bio qui ne sont pas si cher que ça quand on compare les prix au litre… je vous en reparle très vite, promis !